Comment le psoriasis commence, les signes, les symptômes, les causes

plaques psoriasiques sur la peau

Puisque les causes du psoriasis ne sont pas connues avec certitude à ce jour, personne n'est à l'abri du développement de cette maladie chronique. C'est pourquoi il est nécessaire de savoir comment le psoriasis commence afin de ne pas manquer le stade initial de la maladie et de fournir un traitement rapide.

Il existe un certain nombre de signes qui caractérisent uniquement cette maladie, mais selon son stade, sa forme, son type, des symptômes spécifiques peuvent apparaître.

Le début de toutes les formes de psoriasis : les premiers symptômes

Les premiers signes du psoriasis sont généralement similaires à ceux de presque toutes les autres maladies. Le patient souffre de fatigue chronique, de dépression et de dépression. De plus, quelle que soit la forme, une petite éruption cutanée progresse sur le corps, dont la taille ne dépasse pas le diamètre de la tête d'une épingle.

Au fur et à mesure que la pathologie se développe, ces papules se développent et peuvent atteindre une taille de 4 à 8 centimètres. La peau commence à se décoller, les plaques se confondent en une masse continue.

Il est facile de distinguer une éruption cutanée caractéristique du psoriasis d'autres maladies dermatologiques par de tels signes typiques :

  • Forme ronde des papules psoriasiques ;
  • Dégagez les frontières de la zone touchée ;
  • Couleur rose foncé ou rougeâtre des éruptions cutanées ;
  • Écailles blanchâtres argentées qui recouvrent la peau affectée par le psoriasis.

En règle générale, les premières éruptions cutanées apparaissent sur les zones où la peau a subi des dommages mécaniques ou chimiques (engelures, brûlures, égratignures, plaies). Il n'est pas rare qu'un patient éprouve de fortes démangeaisons, mais ce n'est pas un signe clé de l'apparition du psoriasis et peut être trop prononcé ou totalement absent.

La maladie présente trois symptômes uniques, caractéristiques uniquement de cette pathologie, qui vous permettent de signaler avec précision le début du développement de la maladie :

  1. Le phénomène de tache de stéarine - les écailles qui se forment sur les zones touchées de la peau se séparent facilement de la surface. Après l'exfoliation, il y a une tache sous les écailles qui ressemble beaucoup à une goutte de cire ou de stéarine.
  2. Le phénomène du film terminal (psoriasique) - si les écailles de la plaque sont retirées, un film mince est observé sous elles, qui couvrira toute la zone cutanée enflammée. Ce film terminal est complètement transparent et humide. Il apparaît en raison de l'absence d'une couche granuleuse du derme.
  3. Phénomène d'Auspitz ou saignement ponctuel. Si le film terminal est retiré, de petites gouttes d'ecchymoses apparaîtront sur les plaies. Ils ressemblent beaucoup à de la rosée.
psoriasis sur les paumes

Les premiers symptômes du développement du psoriasis dépendent de la forme de la maladie. Par conséquent, il est d'usage de distinguer plusieurs formes de la maladie, caractérisées par des caractéristiques particulières:

  • Des pustules de psoriasis pustuleux apparaissent sur la peau, qui commencent à se remplir de pus.
  • Le psoriasis non pustuleux est une forme simple de la maladie caractérisée par de grandes lésions.
  • Forme vulgaire : elle est diagnostiquée chez 90 % des patients et présente des signes particuliers. Le bénéfice commence par l'apparition de papules rouges sur les coudes, la tête, le bas du dos et les genoux. La couche supérieure de l'épiderme au site des papules est facilement enlevée, de petites plaies saignantes apparaissent sous la croûte.
  • En forme de larme - le nom parle de lui-même : un nombre incalculable de petites éruptions cutanées "ressemblant à des gouttelettes" apparaissent sur la peau. La taille de ces grains peut être très petite et importante - avec un pois. Peu à peu, les papules fusionnent, couvrant de larges segments du corps, la triade de symptômes que nous avons décrite ci-dessus apparaît.
  • Séborrhéique : se traduit par l'apparition de papules sur le cuir chevelu. En dehors d'une exfoliation abondante, le patient peut ne rien ressentir pendant longtemps ;
  • Erythrodermique : En plus des éruptions cutanées, des démangeaisons sévères et de l'inconfort, le patient peut avoir une augmentation de la température corporelle et des tremblements sévères ;
  • En forme de plaque - les papules formées au stade initial de la maladie fusionnent en de grands foyers. Les zones touchées sont couvertes d'écailles argentées;
  • En forme de pièce de monnaie - les plaques apparues ont des bords lisses et peuvent atteindre une taille allant jusqu'à 5 mm;
  • Coloré;
  • L'érythrodermie psoriasique est une forme sévère qui touche principalement les hommes. Les lésions ressemblent plus à une brûlure, tandis que le patient éprouve une intoxication aiguë avec une détérioration rapide de l'état, des vomissements, de la fièvre. Afficher une hospitalisation urgente ;
  • Rhumatisme psoriasique - l'éruption cutanée peut être complètement absente, alors qu'il y a un gonflement prononcé des articulations, le patient ressent une douleur intense pendant le mouvement.

L'endroit où le psoriasis commence est également important. Ainsi, aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant, il peut se situer dans la zone :

  1. mains et coudes;
  2. cuir chevelu poilu;
  3. clous;
  4. Articulations (arthrite psoriasique);
  5. Jambes et semelles.

Comme d'autres maladies, le psoriasis passe par plusieurs stades, qui s'expriment de différentes manières et présentent des symptômes spécifiques :

démangeaisons de la peau avec psoriasis

Progressif : le stade où la peau est activement affectée. Le patient éprouve de fortes démangeaisons, la peau est squameuse.

Stade stationnaire - les lésions cessent de croître, des plis spécifiques se forment autour d'elles.

Régressif : le stade du psoriasis au cours duquel les symptômes commencent à s'atténuer. Les plaques disparaissent de la surface de la peau, la peau à pigmentation altérée reste sous elles; Bientôt, la couleur de la peau s'uniformise.

Le développement de la maladie chez les enfants.

Il n'est pas rare qu'une telle maladie survienne chez les enfants, y compris les nourrissons. Les signes du psoriasis chez les enfants ne sont pas aussi prononcés que chez les adultes, de plus, ils sont très différents.

Ainsi, au stade initial, des éruptions cutanées mineures commencent à apparaître sur la peau de l'enfant, qui sont facilement confondues avec l'érythème fessier. La couche cornée des zones touchées est macérée et peut s'exfolier périodiquement.

Vous pouvez distinguer l'apparition du psoriasis de l'érythème fessier par une rougeur claire et claire, une localisation à certains endroits et une implication dans le processus des plis inguinaux.

Les adultes sont souvent préoccupés par la question de savoir si la peau des enfants atteints de psoriasis démange. Oui, c'est vrai, l'enfant peut avoir des démangeaisons sévères, pleurer et être passif. Pour cette raison, il est fortement recommandé que lorsque ces symptômes apparaissent sous une forme agrégée, il est recommandé de consulter un dermatologue dans le but de ne pas laisser la maladie progresser.

La zone de localisation du psoriasis chez l'enfant diffère de celle de l'adulte. Ainsi, les rougeurs chez les bébés sont le plus souvent observées sur les muqueuses des organes génitaux, sur le visage, dans les plis naturels de la peau et même sur le cuir chevelu, où l'on observe la plus grande accumulation de croûtes.

Chez les enfants de plus de deux ans, les symptômes du psoriasis sont plus prononcés. Des papules bien définies apparaissent et une peau squameuse se forme dessus. Le plus souvent, la maladie se manifeste sur la peau des mains et des pieds. Chez les enfants de plus de 10 ans, on l'observe sur le cuir chevelu.

Une autre différence entre l'apparition de la maladie chez les enfants et les adultes est une plus longue période d'exacerbation de la maladie. Par conséquent, il est possible de prendre une décision sur ce qu'il faut faire uniquement après avoir consulté un dermatologue et uniquement après un examen complet de l'enfant.

Aller chez des spécialistes en temps opportun, bien sûr, ne permettra pas de guérir complètement la maladie, mais cela permettra d'éliminer les manifestations douloureuses et d'obtenir une rémission à long terme.

Le psoriasis peut aussi être congénital. Bien sûr, ces cas sont extrêmement rares, mais le danger réside dans la complexité du diagnostic. Très souvent, le psoriasis congénital est confondu avec la candidose, la maladie de Ritter, l'ichtyose congénitale, la mastocytose, la dermatite atopique.

Les symptômes du psoriasis infantile peuvent varier selon sa forme :

  • Le psoriasis tacheté se développe principalement après une infection staphylococcique. Des papules atteignant un centimètre apparaissent sur tout le corps et les extrémités. La maladie progresse rapidement.
  • Le psoriasis pustuleux est extrêmement rare chez les enfants. Avec cette forme, le derme est recouvert d'un petit nombre de papules, qui gèlent dans leur croissance pendant plusieurs semaines, puis commencent à se fondre en foyers, couvrant des zones importantes de la peau.
  • L'érythrodermie psoriasique chez les enfants est plus lente que chez les adultes. La peau devient enflammée et squameuse.
  • Le rhumatisme psoriasique asymétrique est plus fréquent chez les enfants que chez les adultes. Tout d'abord, le derme est touché, puis les articulations des jambes et des bras. En règle générale, la maladie se développe 10 ans après l'apparition des premières éruptions psoriasiques sur la peau. Avec ce formulaire, les enfants s'inquiètent des douleurs articulaires lors de tout effort physique.
  • Le psoriasis des ongles est rare. Cependant, elle survient chez 15 % des bébés et le seul symptôme de cette forme ne peut être que des éruptions cutanées.

Comment se développe le rhumatisme psoriasique?

L'arthrite psoriasique est une forme désagréable de la maladie qui affecte les articulations. Parfois, la pathologie affecte également les disques intervertébraux.

L'apparition de cette forme de la maladie s'accompagne des symptômes suivants :

  • Il y a une déformation des articulations (généralement les mains ou les pieds) et des lésions dégénératives des sacs articulaires ;
  • Des papules apparaissent à la surface des articulations. Cela ne se produit pas toujours, car la structure des articulations change tout d'abord, des éruptions cutanées peuvent apparaître après un syndrome douloureux prononcé.
  • Le patient ressent une raideur dans les mouvements, car il y a des douleurs dans les articulations, qui augmentent dans l'obscurité.
  • La longueur des doigts devient sensiblement plus petite, il y a un fort gonflement des membres.

L'arthrite psoriasique commence dans les petites articulations des pieds ou des mains. Avec une thérapie intempestive, elle affecte les genoux et les coudes, dans les cas particulièrement avancés, les articulations intervertébrales souffrent également.

Cette forme de la maladie survient chez environ 30 % des patients souffrant de psoriasis. La principale caractéristique est que dans un grand nombre de cas, les papules et les plaques caractéristiques n'apparaissent pas sur la peau, la maladie est cachée.

Étant donné que la maladie commence de la même manière que la polyarthrite rhumatoïde, le médecin prescrira sûrement des tests pour le facteur rhumatoïde, assurez-vous de demander au patient la présence de psoriasis chez l'un des parents de sang.

Le début de la maladie dans les mains.

On distingue différentes formes de psoriasis sur les mains et les symptômes généraux sont également différents en conséquence.

Psoriasis pustuleux : Le plus souvent, les patients remarquent l'apparition de taches rouges remplies de pus sur les avant-bras et les paumes. Au fur et à mesure que la maladie se développe, ces petits boutons fusionnent et forment des "lacs purulents". La forme la plus dangereuse et la plus douloureuse est le psoriasis pustuleux des paumes. Il se caractérise par un gonflement important, le développement d'une néphropathie, l'apparition de phénomènes dystrophiques.

En forme de larme : façon dont le psoriasis commence à se développer sur l'avant-bras et le haut des bras. Les zones touchées dans leur forme ressemblent étroitement à des gouttes, d'où leur nom.

Le psoriasis en plaques est un nom révélateur, ce qui signifie que des plaques importantes apparaissent sur la peau, se recouvrant rapidement de croûtes blanches.

Psoriasis des ongles des mains : des lignes transversales ou longitudinales de couleur blanche ou grise apparaissent sur les plaques à ongles. Les patients constatent un épaississement de la peau autour de l'ongle, celle-ci commence progressivement à se relâcher et toute la surface de l'ongle est détruite.

Selon la localisation du psoriasis, la maladie peut débuter par différents symptômes :

  • Sur les paumes : la peau rougit et gonfle, des callosités très irritantes apparaissent, la couche supérieure des paumes devient rugueuse.
  • Sur les doigts et les mains : gonflement des doigts, inflammation de la peau, desquamation de la zone touchée, crevasses, douleur intense et démangeaisons intenses.

Le développement du psoriasis sur les coudes et les genoux.

Si nous parlons du développement du psoriasis sur les genoux et les coudes, les premiers symptômes caractéristiques sont des éruptions cutanées de différents diamètres sur ces zones cutanées.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les lésions ont tendance à se propager en périphérie. Ainsi, les éléments individuels qui sont apparus fusionnent progressivement, forment de vastes plaques psoriasiques et des lésions diffuses importantes.

Il est possible de suspecter l'apparition d'un psoriasis sur les genoux et les coudes par les signes suivants :

  • La surface de la peau affectée est recouverte d'écailles argentées bien définies, qui sont facilement éliminées par action mécanique.
  • Si vous essayez de retirer les écailles de la zone touchée, un film mince (terminal) sera également retiré, sous lequel le patient verra une zone de peau rose-rouge, souvent entrecoupée de sang.
  • Certains patients notent que des papules avec une bordure prononcée apparaissent sur la peau des coudes et des genoux. Les écailles dans ce cas sont complètement absentes.

De plus, les symptômes sont très différents selon le stade de la maladie :

  • La phase aiguë de la maladie se caractérise par la croissance rapide de l'inflammation de la peau, de fortes démangeaisons et un gonflement de la peau.
  • Régression : Pendant cette période, les zones enflammées de la peau prennent une couleur rouge moins intense. Parfois, la couleur de la peau est complètement unifiée, ne laissant aucune trace de psoriasis. En règle générale, les plaques commencent à se dissoudre à partir du centre de la zone touchée.
  • Rémission incomplète : de petites lésions subsistent sur les coudes et les genoux. Si la thérapie complexe n'a pas été commencée à temps, les plaques ne subissent aucun changement et restent dans le corps. Cette forme ancienne de psoriasis n'est pas guérissable du tout.

La complexité du psoriasis sur les coudes et les genoux réside dans le fait que le développement de l'arthrite psoriasique est possible. Dans de tels cas, le patient note un gonflement prononcé des extrémités, une déformation des plaques à ongles, une forte détérioration du bien-être et une douleur intense aux articulations.

psoriasis du cuir chevelu

Comment la maladie commence-t-elle dans la tête?

Le cuir chevelu, malheureusement, est le site le plus courant du psoriasis. Ce phénomène n'est pas accidentel, puisque c'est à cet endroit que la peau est soumise à des influences mécaniques et autres constantes (se coiffer, choisir les mauvais produits d'hygiène, etc. ).

Les symptômes typiques du stade initial de la maladie sont:

  • démangeaisons et irritations;
  • L'apparition de petites plaies et écorchures après grattage et à la suite de tentatives de grattage de la zone qui démange;
  • Gros tubercules sous les cheveux et plaques rouges importantes;
  • L'apparition d'écailles grises sur les cheveux, qui se forment à la suite du pelage de la peau dans les lésions.

Il est possible de distinguer le psoriasis du cuir chevelu des autres types de maladies dermatologiques par le fait que même avec un processus inflammatoire brillant, les cheveux ne tombent pas.

Selon la forme du psoriasis du cuir chevelu, des plaques rouges ou même violettes ou des cloques complètement remplies de pus peuvent apparaître.

Le plus souvent, le psoriasis de la tête est localisé dans de telles zones : au-dessus des oreilles, derrière elles ; en face; sur la nuque; sur la nuque; dans l'espace entre les cheveux. Il existe également deux étapes de ce processus pathologique, distinguées par leurs symptômes:

  1. Stade bénin du psoriasis - les lésions sont petites et uniques, couvertes de petites écailles de petite taille ;
  2. Stade sévère : toutes les peaux à la racine des cheveux sont touchées ; les assiettes sont grandes et épaisses ; la peau est facilement blessée en raison d'une forte diminution de l'élasticité.

Il est extrêmement important de noter que, selon les caractéristiques individuelles de l'organisme du patient, le psoriasis peut se manifester par un défaut esthétique mineur. Dans ce cas, le patient ne ressent aucune gêne.

Or, il arrive que le psoriasis entraîne une détérioration importante de la qualité de vie. En raison de démangeaisons débilitantes, d'une détérioration du bien-être général, une personne souffrant de psoriasis ne peut pas mener une vie normale et bien remplie.

psoriasis des ongles

Comment reconnaître l'apparition du psoriasis sur les ongles.

La défaite des ongles atteints de psoriasis se traduit par une modification de la forme, de la longueur et de l'épaisseur de la plaque à ongles. Si le psoriasis affecte la racine de l'ongle, le patient note les symptômes suivants :

  • L'apparition de fosses dans la plaque à ongles;
  • Rougeur dans la fosse, qui est un signe de capillaires encombrés ;
  • En raison de l'accumulation de bulles, des taches blanches apparaissent à l'intérieur des bords de la plaque à ongles.
  • Le plastique sur les ongles s'effrite, s'estompe, perd sa couleur.

Dans les cas où le psoriasis affecte le lit de l'ongle (le tissu sur lequel se trouve la plaque de l'ongle), les symptômes suivants apparaissent :

  • L'ongle change de couleur en jaune-brun, des zones décolorées apparaissent sur la plaque.
  • Dans le tiers distal de la plaque à ongles, des hémorragies (syndrome des taches d'huile) sont observées. Chez d'autres hiboux, de petites lignes noires verticales apparaissent plus près du bout des orteils.
  • La couche cornée de la peau se développe.
  • La plaque à ongles, avec une forme de psoriasis qui n'a pas été traitée à temps, est déconnectée du lit.

La maladie ayant différentes formes et stades, les signes caractéristiques diffèrent:

  1. Psoriasis en cosse. Cette forme n'a pas reçu un tel nom en vain: la plaque à ongles avec psoriasis dans le cas ci-dessus est similaire à la surface d'un dé à coudre. De petites fosses disposées au hasard apparaissent tout au long de l'ongle.
  2. Onycholyse - avec cette forme de psoriasis, la plaque à ongles se sépare progressivement du lit, tandis que le patient ne ressent aucune douleur. Il n'y a pas non plus de réponse inflammatoire. Étant donné que pendant le processus pathologique, la saleté s'accumule entre la peau et l'ongle et que l'épiderme s'exfolie, l'ongle devient jaune ou blanc grisâtre et parfois une odeur désagréable se fait sentir.
  3. Onychomadesis - la plaque à ongles se sépare de la peau, mais contrairement à la manière décrite ci-dessus, cela se produit assez rapidement. Cette forme n'est pratiquement pas traitée.
  4. Trachyonychie - l'ongle devient rugueux, la surface est inégale. L'une des variétés de cette forme est la koïlonychie. Un symptôme distinctif est la flexion vers le haut de la plaque à ongles compactée.
  5. Hémorragies sous-unguéales. Elle se caractérise par l'apparition de taches roses ou rouges sous les ongles. Ces hémorragies peuvent prendre une teinte brune ou noire.
  6. Paronychie psoriasique : s'épaissit et gonfle à l'exception de l'ongle et de la peau environnante. Cette forme est caractéristique des autres formes courantes de psoriasis.

En plus de l'inconfort physique, dans lequel les démangeaisons se combinent avec la douleur, le patient éprouve également une souffrance psychique. La raison en est que les ongles, en particulier sur les mains, prennent un aspect disgracieux et sont extrêmement difficiles à traiter.

Symptômes des ongles du psoriasis

À quoi ressemble l'apparition de la maladie sur le visage?

La peau du visage n'est pas un site typique pour le développement du psoriasis. Le plus souvent, la forme séborrhéique du psoriasis vulgaire est diagnostiquée ici, qui, si elle n'est pas traitée à temps, se propage au cuir chevelu et au-delà. À première vue, il semble que le patient ait des pellicules sévères.

Le psoriasis sur le visage commence généralement à se développer en hiver ou à la fin de l'automne. La première chose que ressent le patient est une forte démangeaison, parfois insupportable. Les symptômes généraux ressemblent beaucoup à des éruptions cutanées allergiques ou à une irritation cutanée ordinaire. Les symptômes sont :

  • De petites taches apparaissent sur la peau, de la taille de la tête de la tache. Ils sont principalement concentrés sur les joues et le front.
  • Au fur et à mesure que le psoriasis progresse, les papules fusionnent pour former des nodules rouges pâles fermes.
  • L'éruption atteint le triangle nasolabial et le nez, couvre la zone frontale, les lèvres, les zones derrière les oreilles.
  • Les plaques formées sont recouvertes d'écailles qui se décollent facilement et sans douleur.
  • Lorsque les écailles se séparent de la peau affectée, la peau écarlate est ouverte, recouverte d'un film terminal (plus comme des paillettes).
  • Avec une exfoliation supplémentaire de la couche supérieure des plaques, des inclusions sanglantes apparaissent sous elles.

Si ce type de lichen affecte les adultes, la soi-disant "couronne" psoriasique apparaît chez le patient, qui est une concentration de papules à la frontière avec la racine des cheveux.

Des croûtes purulentes se forment, qui se fissurent progressivement et provoquent chez le patient une gêne et une douleur intenses.

À ce stade, le patient ressent des démangeaisons insupportables, mais il est strictement interdit de peigner les zones touchées, car des cicatrices complètement disgracieuses peuvent subsister à la place des papules.

Les différences de symptômes dépendent également du stade de développement de la maladie :

  • Le psoriasis progressif sur le visage se traduit par l'apparition d'une éruption cutanée à croissance rapide, formant de grands foyers. La peau affectée se distingue par sa surface rouge vif, très écaillée et qui démange. Si vous essayez de peigner ces zones de peau, de nouvelles éruptions cutanées apparaissent.
  • Stade stationnaire : à ce stade, aucune nouvelle papule ne se forme. Les vieilles papules acquièrent une teinte bleuâtre, tout en disparaissant progressivement, la desquamation et les démangeaisons disparaissent.
  • Au stade régressif, tous les symptômes disparaissent. Les nodules se dissolvent progressivement, la zone affectée devient pâle et la couleur de la peau s'unifie progressivement.

Étant donné que le psoriasis sur le visage est plus facile à traiter dans les premiers stades, vous devez immédiatement demander l'aide d'un dermatologue. Sinon, les défauts cosmétiques peuvent rester pour toujours.